Historique

C’est en 1994 que Philippe LE HANNIER  crée la société SODICOME (SOciété de DIffusion de COnsommables MEdicaux) pour commercialiser des produits destinés aux professionnels de  santé.
Mais très rapidement sa clientèle indépendante (médecins, infirmières, vétérinaires…) évoque les problèmes concernant l’élimination de certains consommables tels que les seringues, les aiguilles usagées.

Entre temps la législation s’est durcie et les déchets médicaux ne peuvent plus être jetés avec les déchets ménagers.
Philippe LE HANNIER réagit rapidement par la mise en place d’une solution englobant la collecte, le transport et l’élimination de ces déchets.
En 1997, lors de la parution du décret du 6 novembre 1997 sur le traitement des déchets médicaux, Philippe LE HANNIER  a déjà anticipé l’ouverture du marché en arrêtant depuis 1995 la vente de consommables pour orienter l’intégralité de son activité vers la collecte des Déchets d’Activités de Soins à Risques  Infectieux (DASRI).
En 1998, en accord avec la législation (arrêté du 30 mars 1998 sur l’élimination des déchets d’amalgames dentaires) SODICOME développe son activité, auprès des chirurgiens dentistes, avec la collecte et l’élimination des déchets mercuriels.

Philippe LE HANNIER se préoccupe en permanence de l’évolution de la réglementation afin de répondre au mieux à la demande de ses clients.
A partir de 2002, SODICOME élargit son domaine d’activité à la collecte de  piles et de néons, puis en 2005 toujours dans un souci réglementaire (décret du 20 juillet 2005) SODICOME collecte les Déchets d’Equipements Electroniques et Electriques dits DEEE.
La réactivité et l’écoute des clients ont permis à SODICOME d’améliorer continuellement un service très spécialisé.
Toujours en 2005, SODICOME décide de mettre en place une démarche Qualité de fond validée par une certification ISO 9001 en 2006 avec comme objectif principal la satisfaction du client et le respect des engagements contractuels.

En 2012, l’ouverture de notre une unité de traitement par banalisation des DASRI en Ille et Vilaine, projet co-financé par Rennes Métropole, le Conseil Régional et l’Union Européenne (FEDER), nous ouvre de nombreuses perspectives économiques et environnementales. Notamment avec l’ordonnance du 27 juillet 2010 stipulant que le broyât n’est plus assimilé à un déchet mais à un matériau. Ainsi à terme l’objectif est de valoriser ces déchets dans des systèmes de chaufferies urbaines ou dans des cimenteries par exemple.

Depuis le 1er octobre 2015, le groupe Séché Environnement a intégré le capital de la société Sodicome. Séché Environnement est l’un des principaux acteurs et le premier spécialiste du marché du traitement de tous les types de déchets (hors radioactifs), qu’ils soient issus de l’industrie ou des collectivités locales. Implanté sur l’ensemble du territoire, et doté de l’ensemble des filières de traitement réglementairement conformes, le Groupe allie la force commerciale de son offre globale aux synergies industrielles.

Le groupe Séché regroupe aujourd’hui sous une entité commune Séché Healthcare les pôles métiers propres à la collecte, le transport et le traitement des déchets des professionnels de Santé.Deux acquisitions récentes sont venus renforcées Séché Healthcare, l’une à Poitiers, et la dernière en Guadeloupe.

Ensemble, nous poursuivons nos efforts afin de toujours mieux répondre à vos attentes et vos besoins, dans un souci permanent de respect de la réglementation et de l’environnement.

 Logo Séché Environnementlogo healthcare RVB

+ de renseignements ? Appelez le 02 99 64 82 64

Restez en contact et recevez nos dernières informations.